• Tours de piste: 2ème édition

    Après un dernier vol finalement annulé pour cause de brouillard, c'est avec une envie encore plus grande que je me lève tôt en ce samedi matin (dur après s'être couché tard la veille....) pour partir à l'aéroclub.

    Heureusement que la motivation est là et que ca fait des années que je ne rêve que de ça car sans ça je serais bien resté au lit moi.

    Quand j'arrive à l'aéroclub à 8h15 (jai beau être matinal, j'ai mal....), mon FI n'est pas encore arrivé. J'en profite donc pour gagner du temps et faire les opérations d'usage:

    -purger les réservoirs

    -sortir l'avion (ce matin ca sera sur Kilos-Hôtel)

    -visite prévol

    Contrairement à la semaine dernière, le ciel est parfaitement dégagé. Ce qui sera confirmé par l'ATIS.

    Pas de doute à avoir: il va prendre son pied le PEP! Je suis posé dans le cockpit et en attendant l'arrivée de mon FI, j'observe les premiers avions décoller.

    Leçon du jour: les Tours de Piste. Eh oui comme pressenti lors de mon dernier vol, je vais en bouffer des TdP lors des prochaines sessions. Au final, j'en ferai 5. C'est clair que lors du premier, j'étais complètement à la rue (encore que beaucoup moins que lors de mon dernier vol il y a 15 jours). Par la suite, les choses se sont bien décantées, mon FI répétant de moins en moins de choses.

    Afin de bien assimiler et retenir les opérations à effectuer durant ces tours de manèges (contrôles visuels, les check, sortir les volets, coupure pompe électrique, etc...), je me suis efforcé à répéter à voix hautes toutes mes actions. Et lui montrer par la même occasion que les choses rentraient peu à peu.

    On  finit en beauté lorsque Vincent (mon FI pour ceux qui n'auraient pas tout suivi...) me dit:

    "Ok c'est bien tu te débrouilles plutôt pas trop mal. Donc au prochain, je te laisse en plus gérer la radio. Tu te sens de le faire?"

    Allez soyons fous! Bon je dois avouer que ce fut pas aussi simple. Et ce d'autant plus que vers les derniers tours, le traffic se densifiant, j'ai franchement eu du mal à, d'une part contrôler mes paramètres de vol et d'autre part, discuter avec la tour, tout en vérifiant bien sur la sécurité du vol. Mais je ne doute pas que tout ceci n'est qu'une affaire de quelques tours de manèges et après j'arriverai à choper la queue de Mickey sans problème!

    Après un 1er mois, faisons un rapide bilan de ma situation comme élève pilote:

    1er mois riche en sensation et en enseignements. Après tant d'années d'attente, j'ai enfin poussé les portes d'un club pour obtenir le précieux sésame.  Les premières heures de vol ont été jouissives et m'ont convaincu (si il y avait encore besoin) que c'est vraiment le pied de voler! Et en 5 cours, mon carnet de vol est désormais logué à un peu plus de 5h30 de vol.

    A bientôt sur mon blog!


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :